Entretenir la flamme du Souvenir après le Centenaire

2018 marque la fin des commémorations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale dans la Somme. Le Conseil départemental et les acteurs locaux ont proposé, durant 4 ans, un riche programme événementiel pour honorer celles et ceux tombés chez nous. Dès 2019, un nouveau cycle commémoratif se mettra en place : la Somme s’y prépare activement.

2014-2018 : des actions pour tous les publics

Le Conseil départemental a amélioré les conditions d’accueil des touristes sur le Circuit du Souvenir : nous avons inauguré en 2016 l’extension du centre d’accueil et d’interprétation de Thiepval, tout en réinventant le parcours de visite de l’Historial de Péronne.

Par ailleurs, deux numéros spéciaux du magazine Vivre en Somme ont été distribués dans les foyers du département. Les collégiens de 3ème ont reçu le livret « La Somme dans la Première Guerre Mondiale » afin de leur permettre une meilleure compréhension du conflit sur notre territoire.

Sites Internet, médailles du Centenaire, rose Somme 2016, concours Poèmes pour la paix, projets pédagogiques, concerts, expositions temporaires dans les communes… Il s’agit là d’une liste non exhaustive d’actions concourant à une politique mémorielle volontariste, porteuse d’avenir et d’ouverture sur le monde.

Accompagner le devoir de mémoire

En ce sens, le Département a soutenu plus d’une centaine de projets sur le plan local : rénovation de monuments, aide à l’achat de stèles, organisation de manifestations… Dans une démarche partenariale avec les autorités, notre accompagnement, s’il n’était financier, s’est voulu tout aussi concret : nous avons par exemple amélioré les accès menant au nouveau Centre Sir John Monash de Villers-Bretonneux ou encore participé à la préparation des commémorations internationales telles que celle de Thiepval en 2016, l’ANZAC Day en 2017 ou plus récemment, le Centenaire de la Bataille d’Amiens.

Préserver et transmettre ce patrimoine

Parce qu’ils sont désormais les derniers témoins de 14-18, nous travaillons à l’inscription de 11 sites et paysages samariens au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce classement, que nous espérons obtenir en 2021, permettra de pérenniser le tourisme de mémoire dans la Somme. En parallèle, le Département réfléchit au renouvellement de sa signalisation routière touristique et accueillera, dès la fin de cette année, de nouveaux lieux mémoriels avec les Jardins de la paix.