Françoise Maille-Barbare : « Intéresser les élèves à l’histoire de la Grande Guerre dans la Somme »

Françoise Maille-Barbare, Vice-présidente du Conseil départemental de la Somme en charge des collèges et de la réussite scolaire, a participé ce mardi 15 mai à la remise des Prix des Olympiades de la Grande Guerre à l’Historial de la Grande Guerre de Péronne. Ce concours, né en 2015 et soutenu par le Département en lien avec l’Inspection d’académie, a permis cette année à 1300 élèves de 3ème de découvrir l’histoire de la Première Guerre mondiale dans la Somme.

L’occasion, pour notre élue, de rappeler l’engagement et présenter les actions du Conseil départemental dans le devoir de mémoire, plus spécifiquement auprès des plus jeunes de notre territoire.

Lire l’intervention de Françoise Maille-Barbare

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,
Cher Monsieur Hubac,
Madame la Présidente de l’Historial,
Chère Séverine,
Monsieur le Directeur de l’Historial,
Monsieur François,
Mesdames, Messieurs les élus,
Mesdames, Messieurs les Principaux et directeurs de collèges,
Mesdames, Messieurs les enseignants,
Mesdames, Messieurs les partenaires,
Mesdemoiselles, Messieurs les finalistes,
Mesdames, Messieurs, en vos titres et qualités,

Je suis très heureuse de vous accueillir aujourd’hui à l’occasion de la remise de prix des « Olympiades de la Grande Guerre », ici à Péronne, dans ce haut lieu de mémoire qu’est l’Historial de la Grande Guerre.

Je tiens donc, en premier lieu, à te remercier, Séverine, ainsi que vous, Monsieur François, pour votre accueil.

Je vous prie de bien vouloir excuser le Président du Conseil départemental de la Somme, Laurent Somon, retenu par d’autres engagements et qui m’a demandé de le représenter, ce que je fais avec grand plaisir.

Cette année 2018 marque la 3ème et dernière édition de ce concours de connaissances sur la Première Guerre Mondiale, organisé à l’échelle départementale avec l’appui de l’Académie.

Ce projet, né en 2015, a été conçu à l’échelle de deux collèges, les collèges Jules Verne de Rivery et Edouard Lucas d’Amiens. Il est à l’initiative d’une seule personne – Bertrand Lecourtois – et je tiens aujourd’hui à le remercier publiquement pour le franc succès de cette nouvelle édition.

Vous avez, à travers votre enseignement en SEGPA-ULIS, imaginé un outil pédagogique efficace et plus ludique pour intéresser les élèves à l’histoire. J’en veux pour preuve le nombre croissant de collégiens d’année en année.

En 2016, 10 collèges et environ 700 élèves participaient à ce concours ;
En 2017, 20 collèges et 950 élèves ;
Cette année, nous dénombrons 19 collèges et quelque 1300 élèves. C’est une vraie réussite et un projet qui rayonne sur tout notre territoire.

Ce concours de connaissances, destiné aux élèves de 3ème du département, prend évidemment toute sa place dans le contexte, si symbolique, du Centenaire de la 2nde bataille de la Somme.

Depuis 2014, le Centenaire de la Première Guerre Mondiale occupe une place importante dans la vie publique et collective. Ce cycle commémoratif, dans lequel le Département s’est pleinement engagé et qui arrive à son terme, nous interroge sur le sens à lui donner.

Il ne serait pas si prégnant si le passé ne trouvait pas tant d’échos dans le présent, car c’est dans la Grande Guerre que le monde contemporain puise ses racines.

En étudiant la Grande Guerre, ce sont des leçons que l’humanité toute entière peut tirer, leçons œuvrant à la paix.

Ainsi, commémorer le Centenaire ne se réduit pas à rester confiné dans le passé, mais, bien au contraire, à s’ouvrir aux autres pays et à porter un regard conjoint sur cette histoire commune, pour mieux vivre ensemble le présent et bâtir un futur plus stable.

En organisant ces différentes éditions des Olympiades de la Grande Guerre, le Conseil départemental a souhaité s’investir davantage pour sensibiliser la jeunesse à l’Histoire et au devoir de mémoire.

Au plan local, la Somme a été, au cours du siècle dernier, une terre de guerres, de batailles, de souffrances. Les traces de la Première Guerre Mondiale ont particulièrement marqué en profondeur notre département.

Sa population masculine a été décimée, ses habitants, à l’Est, ont été déplacés ou ont subi l’occupation, tandis que ses territoires ont été ravagés et que plus d’un million de combattants, de toutes nations confondues, y reposent.

Le département est l’un des héritiers de ce passé.

À ce titre, je considère comme un devoir civique que la collectivité que je représente ce jour transmette cette mémoire, notamment auprès de nos jeunes. Nous devons leur fournir les clés de lecture nécessaires pour qu’ils comprennent le monde contemporain dans lequel ils évoluent.

Je sais que chacun d’entre nous, représentants de l’État, membres de l’Éducation nationale, chefs d’établissements ou parents, s’y emploie quotidiennement et je vous en remercie.

Dans cette réflexion, le Département de la Somme s’engage à travers trois actions à destination des collégiens :

  • Nous avons ainsi offert en début d’année scolaire le livret pédagogique La Somme dans la Première Guerre mondiale, fruit d’un travail mené avec de nombreux partenaires ;
  • Le Département a également diffusé le DVD du film documentaire Somme 1916, la bataille insensée, réalisé par Jean-François Delassus ;
  • Et enfin, l’organisation de ces Olympiades de la Grande Guerre, qui constituent le 3ème pan de ce triptyque éducatif.

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, avant de conclure mon propos, je tiens aussi à remercier l’Éducation nationale et l’implication de son Inspecteur d’Académie, pour avoir accepté d’être partenaire de ce projet.

Je remercie bien évidemment les équipes pédagogiques pour y avoir participé, ainsi que l’association des professeurs d’histoire géographie, qui a aidé le Département à concevoir les différentes épreuves du concours.

Enfin, en plus de vous remercier Mesdemoiselles et Messieurs les finalistes, je tiens à vous féliciter d’être parvenus à cette étape des Olympiades de la Grande Guerre.

D’ores et déjà, à nos yeux, vous êtes tous vainqueurs !

Je vous souhaite une excellente remise de Prix.
Je vous remercie.

L’événement en images

En savoir plus