L’Europe : une réalité quotidienne, des réalisations concrètes dans la Somme

« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait » (Robert Schuman).

En ce 9 mai, pour célébrer la journée de l’Europe, les élus du Groupe Centre & Indépendants au Conseil départemental de la Somme ont souhaité, dans cet article, valoriser les actions réalisées dans le département grâce à l’appui financier de l’Union Européenne.

L’Europe, une réalité quotidienne pour 510 millions de personnes

L’Europe est notre unité et Robert Schuman ne s’y était pas trompé en 1950 dans son discours pour une nouvelle forme de coopération politique en Europe. Sa proposition à l’époque était inédite et rendait impossible toute guerre entre les nations du continent. Elle permettait d’en finir avec l’horreur des guerres mondiales qui ont frappé l’Europe « par deux fois en une seule génération » comme le soulignait Winston Churchill.

Que de chemin parcouru depuis Robert Schuman, Jean Monnet, Konrad Adenauer, Johan Willem Beyen et Paul-Henri Spaak, les pères fondateurs de l’Europe. Notre continent est en paix et connaît une relative prospérité. L’Europe est aujourd’hui une réalité quotidienne pour plus de 510 millions d’européens. Mais, dans le même temps, elle semble à beaucoup toujours éloignée de leurs préoccupations.

L’Europe, un partenaire financier majeur du Conseil départemental de la Somme

> Dans l’insertion et le retour vers l’emploi

Depuis 2014, le Conseil départemental s’est positionné en faveur de la gestion d’une subvention globale dans le cadre du Fonds Social Européen (FSE), dans la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’inclusion.

À l’issue de la première tranche 2014-2017, 71 dossiers ont été programmés et 13 appels à projets ont été lancés par le Département, pour un montant total de soutien FSE de 6,7 millions d’euros.

Le Département a récemment confirmé sa volonté de poursuivre cette délégation de gestion, qui permet à notre collectivité de renforcer la pertinence et la cohérence de l’offre départementale d’insertion, en articulant les financements du Département avec ceux du FSE et en mobilisant l’ensemble des acteurs œuvrant dans le domaine de l’insertion et de l’emploi.

La subvention globale de l’Europe pour la période 2018-2020, atteindra plus de 4,6 millions d’euros.

> Dans l’aménagement du territoire

Le Département bénéficie de financements importants via d’autres dispositifs, au titre des opérations qu’il met en œuvre dans le cadre de l’aménagement de la Vallée de la Somme : depuis 2010, plus de 6,7 millions d’euros ont été octroyés.

Sans être exhaustif, le Département a ainsi pu mobiliser plus de 1,7 M€ pour la Véloroute Vallée de Somme, 2,5 M€ sur le Plan Somme et Somme II (prévention des inondations et gestion des milieux aquatiques) ou encore 500 000 € pour la gestion de nos Espaces Naturels Sensibles (ENS).

Par ailleurs, l’Europe a confirmé son plein soutien à la réalisation du Canal Seine-Nord Europe (CSNE), qui traversera sur 53 kilomètres l’Est de notre territoire, pour un montant historique avoisinant les 2 milliards d’euros.

> Dans la politique culturelle et la mise en valeur du patrimoine

Le Conseil départemental bénéficie de fonds issus de l’Union Européenne pour aménager et mettre en valeur la politique culturelle et le patrimoine de la Somme à travers le financement d’équipements sur des sites à vocation culturelle et historique, comme par exemple l’Historial de la Grande Guerre (Péronne), le nouveau Centre d’interprétation de Thiepval, le Parc naturel et archéologique Samara (La Chaussée Tirancourt) ou bien l’Abbatiale de Saint-Riquier.

D’autres projets dédiés au tourisme et aux loisirs de nature sont concernés, liés à la Véloroute Vallée de Somme ou à la préservation du patrimoine naturel et des grands paysages.

 

Même si sa présence est parfois peu lisible pour les habitants, l’Europe s’engage et offre des perspectives de développement et d’attractivité pour nos territoires, dans de multiples domaines.

Nous appartenons à l’Europe et nous sommes attachés à l’Europe, bref, nous sommes européens !


Le joli mois de l’Europe, des centaines de manifestations
en Hauts-de-France tout ce mois de mai

Lancement du « Joli mois de l’Europe en Hauts-de-France 2018 » chez Extractis, emblématique de l’utilisation des fonds européens, à Dury, dans le canton Amiens Sud

Le joli mois de l’Europe est organisé en France afin de faire découvrir l’action de l’Europe dans le quotidien des citoyens au travers d’événements et d’actions d’information (visites de projets financés par l’Union européenne, expositions, animations, balades et découvertes, débats…). Il permet de promouvoir l’Europe, sa diversité culturelle et l’effet de ses politiques à l’échelle des territoires.

Il fédère et valorise les initiatives des entreprises et des collectivités territoriales qui participent à cette fête, organisée depuis 2013 et pilotée par le Conseil régional des Hauts-de-France. Le lancement du dispositif s’est d’ailleurs tenu le 3 mai dernier dans le laboratoire de bioraffinerie du végétal Extractis à Dury, en présence de Nicolas Lebas, vice-président de la Région Hauts-de-France et d’Hubert de Jenlis, vice-président du Conseil départemental.

Ce dispositif national mis en lumière par les acteurs régionaux est déjà une réussite avec une programmation riche pour tous les publics. Cette année, c’est le patrimoine qui est célébré.

Plus de 130 manifestations labellisées sont prévues, soit le double par rapport à l’édition 2017. L’opération vise à montrer concrètement l’impact de l’Europe dans le développement de projets dans notre région, et bien évidemment dans le département de la Somme.