Le maintien à domicile des personnes âgées, une priorité pour le Conseil départemental de la Somme

Le Conseil départemental développe et coordonne des actions en direction des personnes âgées afin que toutes puissent faire le choix de rester le plus longtemps possible à leur domicile. Ces actions visent à prévenir les effets du vieillissement et à lutter contre l’isolement.

(Texte publié dans notre espace d’expression sur le site Internet du Conseil départemental pour le mois d’avril 2018)

Afin de favoriser le maintien à domicile d’une personne âgée en perte d’autonomie, différentes aides financières sont proposées par le Conseil départemental de la Somme.

  • L’aide aux travaux d’adaptation du logement pour le maintien à domicile des personnes âgées (A.M.A.D) est l’un des enjeux du programme Habitat du ​Département. Il s’adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans, occupant un logement depuis plus de 15 ans, dont elles sont propriétaires et qui répondent aux critères de revenus très modestes définis par l’A.N.A.H. Les élus du groupe Centre et Indépendants ont voté, lors de la commission permanente du 5 mars dernier, des subventions de 29 692 euros accordées à 28 personnes âgées propriétaires occupants souhaitant réaliser des travaux indispensables à leur maintien à domicile.
  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est l’un des piliers de l’action du Conseil départemental. En 2016, on comptait 12 687 personnes âgées bénéficiaires de l’APA, dont 66% vivaient à domicile. Elle est destinée aux personnes de 60 ans et plus en perte d’autonomie et ayant besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne. Il est important de rappeler que le financement de l’APA se fait dans des conditions budgétaires contraintes et que l’État ne compense pas à l’euro près. Le reste à charge pour le Conseil départemental continue d’augmenter malgré les promesses des lois d’adaptation de la société au vieillissement.
  • La téléassistance pour vivre en sécurité chez soi est un dispositif mis en place par le Conseil départemental. Il est rassurant et sécurisant pour les personnes vivant seules et en perte d’autonomie. Après étude de la demande auprès de l’organisme partenaire, une télécommande est fournie et est reliée 7 jours sur 7 à un transmetteur équipé d’un micro et d’un haut-parleur pour déclencher à distance un appel auprès de Mondial Assistance, partenaire du dispositif.

La solidarité dans notre département n’est donc pas un vain mot. Les problématiques liées au vieillissement sont au centre des préoccupations des élus du Conseil départemental qui ont à cœur de favoriser le bien-être des personnes âgées.