À Albert, la nouvelle organisation des services territoriaux se met en place

En présence du président Laurent Somon, Virginie Caron-Decroix et Franck Beauvarlet ont visité ce lundi 20 février les nouveaux locaux du Conseil départemental de la Somme qui accueillent la nouvelle Maison Départementale des Solidarités et de l’Insertion (MDSI) ainsi que le nouveau Centre Départemental d’Exploitation Routière (CDER) d’Albert. Immersion dans ce nouveau lieu qui préfigure également la nouvelle implantation des services du Conseil départemental dans les territoires.

Les travaux de réhabilitation et d’extension de cet immeuble de bureaux et de garages ont permis l’accueil distinct, sur un même site de 1 800m², de deux entités du Département sur le territoire d’Albert et aux environs :

  • La Maison des Solidarités et de l’Insertion (MDSI) :
    À Albert, une équipe pluridisciplinaire de 45 professionnels du secteur social, tous agents du Département (assistantes sociales, éducateurs, référents RSA, puéricultrices, médecins, psychologues, sages-femmes, conseillère en économie sociale et familiale…) travaillent ensemble dans des locaux adaptés aux normes et aux missions que le Conseil départemental a en compétence : la protection maternelle et infantile (PMI), la protection de l’enfance et l’éducation familiale, l’insertion, le logement, l’autonomie des personnes âgées ou en situation de Handicap. L’ensemble des travailleurs sociaux ou médico-sociaux est aujourd’hui en lien direct avec les cadres qui interviennent dans la mise en œuvre des missions. Lieu destiné à accueillir le public, la qualité et la globalité de la réponse qui est apportée à l’usager s’en trouvent renforcées.
  • Le Centre Départemental d’Exploitation Routière (CDER) :
    Ils ne reçoivent pas de public mais assurent pourtant 24h/24 et 7j/7 votre sécurité sur les routes départementales du secteur : les 10 agents du centre d’Albert ont pour missions de surveiller et d’entretenir le réseau routier appartenant à notre collectivité. Ils organisent notamment, entre autres, la viabilité hivernale (salage et déneigement), le fauchage raisonné des accotements, réalisent les interventions d’urgence (en cas d’accident de la circulation, comme sur les autoroutes) ou mettent en place la signalisation routière, permanente ou temporaire. Le CDER d’Albert dispose d’un matériel performant en partie renouvelé, choisi en concertation et correspondant aux besoins des agents sur le terrain. Par ailleurs, puisque leurs missions extérieures leur imposent un travail dans des conditions parfois extrêmes, ce centre dispose de vestiaires « nouvelle génération » incluant une laverie, permettant aux agents de laver et sécher rapidement leurs vêtements de travail, fournis par le Conseil départemental.

Une nouvelle organisation dans les territoires

Fin 2016, 65 bâtiments et 35 sites accueillaient respectivement l’activité médico-sociale et routière dans toute la Somme. La vétusté conjuguée à l’inadaptabilité de certains locaux ont conduit la nouvelle majorité départementale à redéfinir les implantations de ses MDSI et de ses CDER dans les territoires, avec deux priorités : le service rendu à l’usager et la qualité de vie au travail des agents.

Progressivement jusqu’en 2020, les services médico-sociaux seront regroupés en 23 Maisons Départementales des Solidarités et de l’Insertion, comptant un minimum de 10 agents et avec des horaires d’ouverture unifiés et adaptés aux besoins des usagers (ouverture plus tardive une journée ou plus par semaine).

La répartition des MDSI dans le département permettra de conserver un niveau satisfaisant de proximité et n’entraînera pas, pour les usagers, de déplacement supérieur à 15 km. Parallèlement, le Conseil départemental propose aux communes qui le souhaitent d’accueillir une permanence médico-sociale (consulter le courrier adressé aux maires). Proximité toujours, avec l’acquisition prochaine de véhicules itinérants équipés pour les consultations de la protection maternelle et infantile (PMI) dans les territoires les plus éloignés.

D’ici 2020 également, les centres d’exploitation routière seront quant à eux répartis en 18 CDER neufs ou modernisés, dotés d’un effectif moyen de 10 agents et d’un matériel renouvelé.

Un programme pluriannuel d’investissement

Parce que le lieu s’y prêtait, Albert réunit donc exceptionnellement sur un seul et même site deux de nos compétences départementales. Cette réalisation a été rendue possible par un financement à hauteur de 3,5 M€. D’autres opérations suivront dès 2017, avec notamment la requalification d’un bâtiment industriel à Hombleux (canton de Ham), déjà propriété du Département et permettant de regrouper les centres routiers de Ham et de Nesle en un tout nouveau site, mieux situé et mieux doté.

Cette nouvelle organisation, imaginée par la majorité départementale dès 2015 en concertation avec les agents, est l’application concrète de notre plan stratégique « Refondation » pour la période 2016-2021. Engagements pris, engagements respectés.

– – –

MDSI d’Albert / CDER d’Albert
1 rue du Bois le Compte – 80300 ALBERT
03 60 03 47 10

– – –

L’événement en images

 

Arrivée au CDER d’Albert et accueil des agents

Échanges directs entre les élus du canton et les agents départementaux

Présentation du véhicule de salage et de déneigement, adapté à la « conduite à 1 »

Les vestiaires des agents du CDER : casiers personnels, douches et laverie

Accueil à la MDSI par Hacène AYAD, directeur de Territoire

Le pôle PMI (les meubles en bois sont entièrement réalisés par les agents de la régie départementale)

La salle de rencontre, équipée pour occuper les enfants en bas âge