Pour une chasse contrôlée des oies cendrées en février et la recherche d’une réglementation commune

Lors de la session du Budget Primitif le 8 février 2017, le Département a examiné puis voté un vœu demandant à Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, que la France bénéficie d’une dérogation, comme trois autres pays européens, pour une chasse contrôlée des oies cendrées en février.


POUR UNE CHASSE CONTRÔLÉE DES OIES CENDRÉES EN FÉVRIER ET LA RECHERCHE D’UNE RÉGLEMENTATION COMMUNE

Vœu présenté par MM. Emmanuel MAQUET, Franck BEAUVARLET, Stéphane HAUSSOULIER,
Stéphane DECAYEUX, Mme Carole BIZET, M. Claude HERTAULT
et les membres des groupes Somme, Droite et Indépendante et Centre & Indépendants

Lors de la séance des questions au gouvernement du mercredi 25 janvier 2017, Madame la Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, annonçait à l’Assemblée nationale renouveler « le dispositif de bon sens appliqué en 2015 et 2016 » pour la chasse aux oies cendrées.

Dans un courrier reçu par le Président de la Fédération Nationale de la Chasse en date du 19 janvier dernier, le ministère de l’environnement reconnaît que l’oie cendrée est très abondante et pose de nombreux problèmes de dégâts dans plusieurs pays, au point d’en appeler à la mise en place d’un plan de gestion international.

Pourtant, après avoir initié une mission d’information sur les oies cendrées, la proposition de demande de dérogation portée par Willy SCHRAEN, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs (F.N.C.) en date du 22 décembre 2016 a été rejetée.

Très argumentée sur le plan juridique et scientifique, cette proposition contenait des solutions innovantes en matière de gestion de quotas d’oies, afin de permettre leur chasse contrôlée en février, notamment dans notre département.

Aussi les Conseillers départementaux de la Somme demandent à Madame Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat, que la proposition de demande de dérogation soit reprise pour faire que la chasse contrôlée des oies cendrées, tradition séculaire dans notre département, puisse ainsi être permise en février.

– – –

Ce vœu a été adopté à la majorité, les groupes « Somme Droite et Indépendante », « Centre et Indépendants ». Messieurs Lognon, Renaux et Gaffez ont voté pour. Les groupes « Front de Gauche, Gauche Solidaire et Communiste », « Les élues écologistes », Madame Benedini, Messieurs Lec et Casier ont voté contre. Mesdames Damis-Fricourt, Darras, Marchand, Wybo, Messieurs Davergne et Piot se sont abstenus.