Virginie Caron-Decroix: « la cause enfantine est une cause commune »

Vice-présidente en charge de la protection de l’enfance, Virginie Caron-Decroix a ouvert ce jeudi 21 janvier à Amiens la 2ème journée « Des parents, des bébés, un livre » devant une cinquantaine d’agents des services de la petite enfance du Conseil départemental et des structures partenaires.

Collectivité dite « chef de file », elle s’est notamment exprimée sur le projet départemental et les prochaines orientations de la majorité dans le domaine de la petite enfance.

À l’initiative de la Bibliothèque départementale de la Somme, la journée « Des parents, des bébés, un livre » rassemble puéricultrices, bibliothécaires, animateurs de Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) ou de crèches pour sensibiliser l’ensemble des acteurs de la petite enfance sur l’importance de la lecture aux tout-petits.

Retrouvez ci-après le discours prononcé à cette occasion :

– – –

Mesdames et messieurs les élus,

Chers collègues,

Madame Céline Meneghin, Directrice de la Bibliothèque départementale de la Somme,

Madame Sabrina Dumont-Fellows, son adjointe,

L’ensemble des agents de la Bibliothèque départementale,

Mesdames, Messieurs les personnels des services du Conseil départemental et des structures partenaires,

Venus en nombre ce jour,

Je salue notamment la présence de Madame Annie Berthomieu, conseillère livre et lecture à la DRAC Picardie, et de Madame Cécile Hautière, chargée de mission livre et lecture au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais – Picardie,

Mesdames, Messieurs, en vos titres et qualités,

Mesdames, Messieurs,

J’ai beaucoup de plaisir à ouvrir ce matin, devant vous, cette deuxième édition de la journée de formation « Des parents, des bébés, un livre » ici, à Amiens.

Une joie également de prononcer ces quelques mots en tant que Vice-présidente du Conseil départemental de la Somme en charge de la protection de l’enfance.

Je tiens tout d’abord à vous transmettre les excuses de Laurent Somon, le président du Conseil départemental, malheureusement retenu par d’autres obligations ce jour.

La journée « Des parents, des bébés, un livre » s’insère dans un projet global en faveur de la lecture aux tout-petits, porté depuis plusieurs années par la Bibliothèque départementale de la Somme.

Elle a associé, dès sa mise en œuvre, la Direction Générale Adjointe Solidarités du Conseil départemental de la Somme et ses antennes dans les territoires, mais également un nombre important de partenaires, dont beaucoup sont présents ou représentés aujourd’hui.

Ce projet global en faveur de la lecture aux tout-petits s’articule autour de 3 grands axes :

  • Le premier est la formation des personnels et la mise en place d’équipes pluridisciplinaires dans le département, pour le développement de la lecture aux « tout-petits ».

C’est un chantier important, rendu possible grâce à la présence, dans la Somme, d’un réseau impliqué de bibliothécaires, d’animateurs de Relais d’Assistantes Maternelles (les RAM) et de crèches, tous formés par le Département pour développer et mener, in situ, des actions en direction du public cible : les bébés, mais également leurs parents sans oublier les assistants familiaux.

  • Le deuxième axe du projet est de sensibiliser à la culture dès le plus jeune âge. Cela se traduit dans la Somme par la mise en place d’un festival petite enfance qui se déroule sur l’ensemble du département pendant les vacances de la Toussaint.

À ce sujet justement, la première édition qui s’est déroulée en 2015 a permis à plus de 2000 parents et enfants d’assister gratuitement à des spectacles. Outre ce succès, l’opération a permis aux agents du Département de renouer le dialogue avec des familles en grande difficulté, de développer un regard positif sur le travail des assistants familiaux. Elle a enfin et surtout permis de renforcer les partenariats dans les territoires.

  • Enfin, le troisième axe du projet est la rencontre avec la création, par le biais d’un concours qui aboutit à l’édition d’un album distribué gratuitement dans toutes les structures de la petite enfance et dans les bibliothèques de lecture publique.

Cet album est aussi et surtout offert par les puéricultrices aux enfants nés ou adoptés dans le département, lors de la première visite post-natale ou post-adoption.

« Sensibiliser les parents à l’importance de la lecture aux tout-petits »

Cette articulation permet aux personnels départementaux de sensibiliser les parents à l’importance de la lecture aux tout-petits et de travailler ainsi la parentalité.

Cette rencontre avec la création s’opère également par la mise en place d’une résidence d’auteurs qui permet aux enfants du département de rencontrer un auteur ou un illustrateur avant leur 6ème anniversaire.

C’est donc dans cette optique que le Département organise et convie les professionnels du livre et de la petite enfance à cette journée d’information et de formation consacrée notamment à la lecture aux tout-petits.

Cette journée marque enfin le lancement officiel de l’édition 2016-2017 du concours « Des parents, des bébés, un livre », projet soutenu par la DRAC et la Région, faisant partie du dispositif « Premières pages » du Ministère de la Culture et de la Communication, et dont les inscriptions se terminent le 13 avril prochain.

« Prendre conscience des éléments et facteurs favorables au développement des tout-petits »

Mesdames, Messieurs, autant vous le dire, la journée qui s’annonce sera riche !

Elle sera centrée cette année autour de l’œuvre lauréate, Le petit caméléon, de Caroline Pellissier et Mathias Friman, œuvre issue de la sélection opérée à l’issue du concours éponyme en 2014-2015.

Entre bilans, conférences et ateliers thématiques, c’est une occasion, trop rare encore, de se rencontrer, d’échanger entre tous les acteurs de la petite-enfance, de découvrir de nouvelles pratiques d’animation mais aussi de prendre conscience des éléments et facteurs favorables au développement des tout-petits.

Bref, cette journée de formation est une preuve, s’il en fallait une, que la cause enfantine est une cause commune.

Chef de file dans la protection de l’enfance, le Département de la Somme, fort de ses agents, a pour ambition de faire mieux. Nous nous impliquerons, encore en 2016, dans des projets et des actions volontaristes, toujours au service des jeunes enfants.

C’est en ce sens que le Département va travailler cette année à un plan départemental en faveur de la qualité des pratiques en matière de protection de l’enfance.

Nous aurons l’occasion d’échanger sur le sujet très prochainement.

Voilà, je ne serai pas plus longue, place aux échanges !

Il ne me reste plus qu’à vous remercier une nouvelle fois de votre présence, de votre action sur vos territoires respectifs, remercier les services du Département, et en particulier la Bibliothèque départementale, pour l’organisation de cette journée, en tous points utile au bien-être et au bon-devenir des jeunes samariens !

Je vous remercie.

– – –