Élections régionales : pourquoi il est important d’aller voter les 6 et 13 décembre

Le Gouvernement a fait adopter par le Parlement un nouveau découpage des régions puis une Nouvelle Organisation Territoriale de la République (loi NOTRe), qui redistribue les compétences entre chaque collectivité.

La première application concrète de la réforme territoriale est la tenue d’élections régionales au sein du nouvel ensemble Nord-Pas-de-Calais – Picardie les 6 et 13 décembre prochains. La nouvelle assemblée régionale siègera dès le mois de janvier 2016.

Seuls 16 élus représenteront la Somme sur un total de 170 conseillers régionaux

Alors qu’Amiens va perdre son statut de capitale régionale, seize conseillers régionaux auront la lourde tâche de représenter la Somme au sein d’un Conseil régional où siègeront pas moins de 170 élus (116 pour le Nord-Pas-de-Calais et 54 pour la Picardie).
Cette élection constitue un enjeu important pour le Conseil départemental, qui travaille en étroite collaboration avec le Conseil régional dans de nombreux domaines.

Le Conseil régional, un partenaire majeur du Conseil départemental

La loi NOTRe va renforcer ce partenariat, dans le domaine éducatif notamment puisqu’elle prévoit la possibilité d’actions communes dans le cadre de la rénovation et de l’équipement des collèges et des lycées.
La culture, le sport, le tourisme, la promotion des langues régionales et l’éducation populaire seront des compétences partagées et l’octroi des subventions pourra faire l’objet de conventions entre les collectivités.

À l’inverse, la loi confortera la région comme collectivité compétente en matière économique et d’emploi. Elle fixera un schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui s’imposera à l’ensemble du territoire régional.

Dès lors, la compétence et l’expérience des futurs conseillers régionaux ainsi que leur capacité à dialoguer, de manière républicaine, avec les autres collectivités seront des conditions essentielles du développement et de la cohésion de nos cantons.

Les 6 et 13 décembre 2015, votons aux élections régionales !